Premier cyclone post-mousson à se former dans le golfe du Bengale, qui devrait traverser la côte Andhra-Odisha


Un cyclone se prépare dans le golfe du Bengale et il devrait traverser la côte Andhra Pradesh-Odisha vers le 4 décembre. La tempête, une fois développée, s’appellera Jawad (lire Jowad), comme l’appelle l’Arabie saoudite.

Bien que de fréquentes dépressions se soient développées au cours des dernières semaines, c’est pour la première fois en 31 ans que les mois d’octobre et de novembre se sont écoulés sans aucune cyclogenèse sur l’océan Indien nord (baie du Bengale et mer d’Arabie). Climatologiquement, pendant les mois post-mousson, le nombre maximum de cyclones se développent dans cette région en novembre.

Selon les données de fréquence de développement des cyclones conservées par le Département météorologique indien (IMD), à huit reprises entre 1891 et 2021, aucun cyclone ne s’est développé dans cette région en octobre et en novembre. Ces années étaient – 2021, 1990, 1961, 1954, 1953, 1914, 1900 et 1895. Pendant 41 ans, octobre n’a signalé aucun cyclone et novembre est resté sans cyclone à 32 reprises au cours des 132 dernières années.

Mardi, l’IMD a déclaré qu’un système dépressionnaire s’était développé au large des côtes thaïlandaises et qu’il entrerait dans la mer d’Andaman mercredi matin.

Cette zone dépressionnaire se renforcera et, d’ici le 2 décembre, deviendra une dépression et prévaudra sur le centre-est du golfe du Bengale. “Le système est susceptible de s’intensifier en une tempête cyclonique et de traverser la côte nord de l’Andhra Pradesh-Odisha dans la matinée du 4 décembre”, lit-on dans le bulletin météorologique spécial d’IMD publié mardi.

Compte tenu de ce cyclone en développement, le département du Met a mis en garde contre des pluies abondantes à très fortes sur les îles Andaman et Nicobar, les côtes de l’Andhra Pradesh et d’Odisha jusqu’au 4 décembre.

Une alerte “jaune” avant de fortes précipitations (64,4 mm à 115,5 mm en 24 heures) a été émise pour les districts de Srikakulam, Vishakapatnam et Vijayanagara de l’Andhra Pradesh pour les 3 et 4 décembre. Le département du Met a émis une alerte “orange” avec probabilité de très fortes précipitations (115,6 mm à 204,4 mm en 24 heures) les 3 et 4 décembre sur les districts de Puri, Gajapati, Ganjam, Khurda, Kendrapara, Bhadrak, Balasore, Cuttack et Nayagarh d’Odisha.

Pendant ce temps, une dépression se développera dans le centre-est de la mer d’Arabie d’ici mercredi. La perturbation passant par l’ouest sous forme de creux interagira avec cette dépression, conduira à une incursion d’humidité et provoquera des précipitations intenses sur le Gujarat et le nord du Madhya Maharashtra au cours des deux prochains jours.

En raison des conditions de mer favorables prévalant depuis fin septembre, au moins cinq systèmes dépressionnaires, dont deux se sont intensifiés en dépressions, ont affecté le sud de la péninsule.

En conséquence, les précipitations d’octobre et de novembre dans toute l’Inde se sont terminées avec un excès de 48%. Cela a été principalement dû aux pluies excédentaires sur le Kerala (115 pour cent), le Tamil Nadu (106 pour cent), le Karnataka (103 pour cent) et l’Andhra Pradesh (47 pour cent) au cours des deux derniers mois.



Source link

fr_FRFrench