Quelques heures après le mariage, la mariée a été abattue à Rohtak, critique


Quelques heures seulement après leur mariage, une mariée a été abattue à Rohtak alors qu’elle rentrait chez son mari mercredi soir.

La police a déclaré que Mohan, un habitant du village de Bhali-Anandpur, avait épousé Tanishka, un habitant du village de Sampla, le 1er décembre. L’incident a eu lieu dans le village de Bhali-Anandpur alors que le couple rentrait chez lui en voiture et que le frère de Mohan, Sunil, conduisait le véhicule. auto.

Mohan a déclaré : « Quand nous nous sommes approchés du temple de Shiv vers 23h30, un Innova qui nous poursuivait depuis un certain temps, a dépassé notre véhicule et nous a bloqué le chemin. Trois personnes étaient assises dans l’Innova et deux hommes sont sortis de la voiture avec des revolvers et ont demandé à Sunil d’ouvrir la portière de notre voiture. Ils ont pris les clés de la voiture, ont tiré plusieurs coups de feu sur Tanishka. Lorsque Sunil a tenté d’intervenir, ils l’ont agressé et ont même emporté sa chaîne en or. Ils ont pris la fuite après avoir tiré des coups de feu en l’air. Tanishka a été admise au Rohtak PGIMS, où son état est déclaré critique. »

À la suite de sa plainte, un FIR en vertu des sections pertinentes de l’IPC et des dispositions de la loi sur les armes a été enregistré auprès de la police de Bahuakbarpur contre un Sahil et deux autres accusés non identifiés. L’enquête a révélé que quatre heures avant la fusillade, l’accusé avait saisi la voiture d’un homme d’affaires local et l’avait utilisée pour commettre le crime. Plus tard, ils ont abandonné la voiture dans un dhaba près d’un arrêt de bus.
Rohtak SP Uday Singh Meena a formé six équipes de police pour arrêter les accusés en fuite.

Pendant ce temps, la police a également enregistré la déclaration de l’homme d’affaires, Vishwanath, dont la voiture a été saisie et utilisée pour le crime. Vishwanath a déclaré à la police qu’il vivait dans la colonie d’Aggarwal, à Sampla, et qu’il travaillait comme commerçant immobilier. Il a déclaré à la police que lorsqu’il rentrait chez lui mercredi vers 19h30, trois hommes masqués ont intercepté son chemin et l’ont menacé avec des revolvers.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

fr_FRFrench